mardi 28 février 2012

Journal d'une cultivatrice de talents

Une fois n'est pas coutume...
Juste vous parler théâtre !


Je viens de terminer la pièce pour le spectacle de juin des ados, "Les Brûleurs de Planches".
Un clin d'oeil espiègle et un brin sarcastique sur les joies du camping, intitulé : "Le camping pour les nuls" !




Atelier des fameux "Brûleurs de Planches"










Le 14 mars, "Les Minis Grains d'Acteurs", tout petits enfants, joueront "La belle de Woody le Hardi", une saynète souriante sur " l'être et l'avoir été" ... 
Ce texte a d'ailleurs donné naissance à une histoire qui verra bientôt le jour dans une dynamique maison d'édition (chuuuut... n'en parlons pas encore, je vous soufflerai tout à temps...)
J'ai préparé ce soir-même la musique pour ce petit spectacle... joie de chercher des titres qui correspondent, de trouver les bruitages, de mixer le tout, et d'imaginer déjà la folle cavalcade du chevalier sur le générique d'Indiana Jones ou la fatigue du héros sur Les Vieux de Brel...


Minis grains en coulisse !


Le troisième atelier, "Les Graines de Talent", prépare depuis quelques lundis déjà "Mystère et Bulle de Gomme", une nouvelle enquête du commissaire Bonblair, personnage qui avait rencontré un beau succès l'année dernière avec "Modèle Réduit"... je me suis efforcée de faire aussi bien et amusant... pas facile ! Heureusement, mes adorables Graines, comme leur nom l'indique, ont un talent fou !




Modèle Réduit, la première enquête du Commissaire Bonblair


Cette année, mes ateliers fêtent leur 10 ans !
Et je me retourne, juste un instant, sur toutes ces années passées aussi vite qu'un bruissement de rideau rouge ! 


Comme j'ai progressé, comme j'ai changé ! Toute l'angoisse de l'enjeu personnel du départ est devenu une ivresse douce et joyeuse, une exaltation bienheureuse, un partage de bonnes ondes !


... Je me souviens de ces appréhensions, de ces peurs : "Et si le texte n'est pas su, et si les enfants ne se placent pas au bon endroit au bon moment..."
10 ans... et le texte est toujours su, et je suis une très bonne souffleuse, et les gestes sont toujours les bons parce que mes acteurs aiment ce qu'ils font, et le public est toujours ravi parce que c'est drôle, grave mais sans trop, tendre, joli, parce que ça transporte de l'humain...


D'anciens Minis Grains devenus Graines de Talent !


Là. Maintenant. Je voudrais dire merci à ces enfants.


Pour ces bonnes idées que vous me donnez (l'année dernière : "On veut une histoire avec un crime, un policier, des inspecteurs, des éléphants, des acrobates, une danseuse, deux clowns, et de la musique de cirque ! Ainsi est né le fameux personnage de Bonblair !)


Pour ce bonheur immense d'écrire des textes en pensant à ceux qui vont les dire.


Pour cette excitation délicieuse lorsqu'une pièce se monte comme si on sculptait une histoire vivante, petit à petit, en s'efforçant, en y mettant tout son coeur, toute son âme, tout son amour !


Pour ces éclats de rire, ces ricochets de mots, ces jeunes corps, confiants, énergiques, farouches parfois, qui remuent, gigotent, refusent le bon mouvement, celui qui aidera la phrase à sortir juste... ou trouvent d'eux-même la posture, la tonalité du geste !


Pour ces sourires-cadeaux lorsque j'arrive, pour ces joues qui reçoivent mes baisers, pour ces lèvres qui m'en donnent !


Pour cette complicité lorsque l'on trouve ensemble une bonne idée de mise en scène !


Pour cette fierté que je ressens lorsque vous jouez ! 


Pour cette émotion qui me submerge lorsque le public vous applaudit...


Merci aussi à Matthieu, mon gamin, mon petit clarinettiste qui met ses talents de musicien au service des spectacles des Minis Grains ! ... Et sa voix de stentor au service du commissaire !


Avant un spectacle on se moque de la trouille en inventant des histoires !




Combien de pièces, saynètes, sketchs inventés ? ... je ne sais plus... je ne les ai pas tous gardés... mais mes souvenirs sont riches de toutes ces voix d'enfants, de tous ces mots écrits et dits, de tous ces regards étoilés, de toutes ces rentrées, ces trimestres, ces fins d'années... de tous ces petits et grands bonheurs au fil des semaines, des saisons, des spectacles joués...


Une pensée aussi pour notre chère petite Charlotte qui nous a quittés... ta petite âme de talentueuse Graine a dû bien voyager depuis...


Voilà.
C'est dit.
Flou de rideau !




Rendez-vous dans 10 ans ?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire