samedi 31 mai 2014

DES HISTOIRES DANS L'HISTOIRE !



Frémissements de rideau rouge...
Cric... Crac... friselis de planches...........

Frissons... Fourmis....

Musique !



video
Ahahah... mais pourquoi donc cet air là ?


Je n'ai pas causé théâtre depuis longtemps !

Alors que cette année, beaucoup de mes travaux ont été théâtraux...

Et cinématographiques !

Vingt-cinq vidéos tournées en mars avec
Graines de talent et Brûleurs de planches 
pour cet ouvrage que j'ai coécrit avec Isabelle Renard
et qui paraîtra en septembre.
(je vous en reparlerai bientôt)

Couv. de Leïla Brient !

Pour l'heure...........................

Spectacle !

Quatre de mes ateliers, une soixantaine d'acteurs,

Un thème :

Des histoires dans l'histoire !

Une date :

Yann Autret sait dessiner les vampires (heureusement pour mon affiche !)
Et beaucoup d'autres choses : son site, CLIC !

Seconde version... toujours Yann Autret à l'éléphant parlant...


Quatre pièces, donc :

La mémé du chevalier
Une histoire au temps des preux, des pourfendeurs et des dragons...
Une farce d'antan, jouée par les Mini Grains d'Acteurs

¨ Bonblair à la recherche du temps perdu
Cette année, dernière apparition de notre commissaire.
(saturation d'auteur.........)
Une machine à voyager dans le temps... 
Plus de mesure pour ce pauvre Gaston (c'est son prénom)
Et..........
La photographie !
(d'où la chanson du début si vous avez suivi)
(Mais j'aurais pu mettre ceci que nous entendrons aussi :)


Une fuite, une traque de l'Air du temps,
Un voyage vécu par les Graines de Talent.

ª Vampires
Quand les acteurs veulent une pièce de vampires,
Que l'auteur fait la maligne et........
se trouve en mal d'inspiration. 
(Aïe! Mon pauvre ego ! Ouch ! Encore tout froissé !)
Ça donne une pièce gentiment farfelue à priori,
mais où les vampires (les pires des pires) décimeront tout !
à grands coups de lattes !
tchac !
Et de dents !
(Plus de retenue... dérapage total... Quand le théâtre jeunesse sort du cadre !)
Bain de sang interprété par mes autres Graines de Talent (et moi ! Mazette...)

© Histoires Personnelles (Deux pièces)
Théâtre de l'absurde 
Où Gracchus Babeuf (lien pour les incultes) ne meurt plus décapité...
Et où les films de familles ont un étrange rapport au temps...
"Le progrès, ça fait trop longtemps que ça dure !"
Finement jouées par les Brûleurs de Planches.

oOo

Une vidéo... j'aime bien

Jean Marais raconte son métier d'acteur - Archive INA

https://www.youtube.com/watch?v=iS2OsDkjwps