mardi 24 avril 2012

OSCAR prend le large...

Souvenez-vous... 

Des recherches sur l'étang... 
Un magicien un peu fou... 
Miroitements, ribambelles entre les joncs, bruissements de nageoires... lentilles d'eau céladon...
Une ambiance...
Une faune étrange...

Ainsi est né : OSCAR !

Formidable projet mené avec le talentueux cathare : Loren Bes !

J'ai reçu ceci :

Croquis Loren Bes

Puis cela :
Croquis Loren Bes

... ... ...

Enfin, le voici prêt à prendre la route :




Illustrations Loren Bes

Plongez dans les buées vertes de l’étang, dans ses mystères, son atmosphère… Rencontrez Oscar, le héros de l’histoire, colporteur de bizarreries, concocteur de coups de génie, effaceur de soucis !  
Du lever du jour, à la tombée de la nuit, découvrez le peuple du marais, secret et étonnant. De Palustra la Palmée, au Crapauduo, d’Ardéa le Cendré à Miss Natrix Natrix, vibrez, dansez, tremblez, souriez !

Extrait :

"Dans la brume du matin, au lever du jour, entendez-vous ce tintouin, ce roulement de tambour ?
Un bruit étrange... comme le bavardage d’une roue et d’une poulie... une musique qui dérange.
Dans le pays des étangs, où la vie file tranquille, c’est le branle-bas de combat, le charivari !
Car.
Sur le chemin. Entre les herbes ondulées, s’avance un drôle d’équipage.
Un vieux machin, plus ou moins rouillé, au coffre plein d’un monceau de bagages.
Il progresse cahin-caha. Trébuche sur les cailloux.
Crachote.
Bringuebale des engrenages, sérénade des écrous !
Avec des airs de roulotte, de brouette à moteur, il gémit, toussote, clarinette à toute vapeur !
Sous les yeux ahuris du peuple des marais, l’engin s’immobilise.
La portière s’ouvre dans un couinement de charnières...
Un petit escalier rouge se déplie jusqu’à terre.
Une jambe apparaît, une autre la suit de près, puis tout un long corps qui se délie, s’accordéonise.
Le personnage s’étire.
Il bâille élégamment derrière sa main gantée.
Sur sa tête, un chapeau haut de forme est posé.
Il porte une redingote.
Silence dans le marécage. L’eau est sage. Tout le monde regarde. Aucun barbotage coutumier, pas un grenouillage. 
On dévisage."

Illustration Loren Bes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire